Plévin

L'église Notre-Dame

 

 

 

 

 Du premier édifice, seuls demeurent la tour de 1663, le chœur et les chapelles de 1687-1689 et des remplois sur la façade occidentale. Une inscription sur le pilier droit du chœur indique que le « 3 mai 1689, Mgr l’évêque de Quimper a consacré le grand autel et ceux du rosaire et de Saint Laurent de cette église, y a déposé les reliques des saints Marc, Just, Modeste, Victoire» (Evêque : François de COATLOGON).

La reconstruction de l’Eglise Notre-Dame de PLEVIN s’étend sur une longue période de la deuxième partie du XVIIème siècle. Les dates suivantes l'attestent :

. 1663 : réalisation de la porte

. 1672 : réalisation de la sablière

. 1689 : réalisation du transept. 

C’est le 6 septembre 1885 que la première pierre est posée en vue de la reconstruction partielle de l’église. L’entrepreneur Canivet de Coray a restauré la nef et la façade occidentale, entre 1885 et 1887.

 

En août 1950, la foudre s’est abattue sur le clocher. Suite aux importants dégâts, la flèche a été reconstruite. D’une hauteur de 10.40 m, elle repose sur une dalle carrée de béton de 10 cm d’épaisseur et de 2.70 m de côté.

Dans les années 70, électrification des cloches.

            1996 : Réfection totale de la toiture.

            2002 : Restauration des vitraux par M. Maëlgad LE NEZET, artisan d’art à VANNES.               

 

 

L'église de PLEVIN renferme le tombeau du Père Maunoir, célèbre missionnaire breton du XVIIème siècle, vénéré à PLEVIN lors d'un pardon, en janvier et en juillet chaque année.

Julien MAUNOIR est né le 1er octobre 1606 à Saint Georges de Reintembault (entre Fougères et Pontorson) aux frontières de la Bretagne et de la Normandie, de parents, petits commerçants.

Il fit ses études au collège des Jésuites à RENNES et devint régent au collège de QUIMPER de 1630 à 1633.

 

         De 1633 à 1683, il prêcha de paroisse en paroisse. 

·         1643 – Rostrenen

·         1646 – Mûr de Bretagne – Langonnet

·         1647 – Callac – Plusquellec – Carnöet – Kergrist Moëlou

·         1648 – Corlay

·         1649 – Trémargat

·         1650 – Mûr – Saint Gilles – Quintin

·         1653 – Rostrenen – Kergrist Moëlou – Glomel – Paule

·         1654 – Tréogan

·         1659 – Le Moustoir, trève de Trébrivan

·         1662 – Trébrivan –PLEVIN

·         1664 – ST Nicolas du Pelem – Bothoa – Pestivien

·         1673 – Glomel

·         1675 – Plouguernevel (Petit séminaire fondé par le Recteur de Mûr de Bretagne)

 

Le Père Julien Maunoir mourut à PLEVIN le 28 janvier 1683 et les habitants se réunirent pour empêcher l’enlèvement de son corps. Seul son cœur fut transporté à Quimper au collège des Jésuites. C'est en 1951 qu'il a été déclaré "bienheureux" par le Pape Pie XII, le plaçant ainsi au rang des saints patrons et protecteurs de la Bretagne.

 

 

Haut page

Augmenter la taille des caractèresréduire la taille des caractèresenvoyer à un amiimprimer la pageS'abonner au flux rssPartager cette information

Lettre d'information